Jump to content


Le guide du tankiste : Blindages et Pénétration / Mécanisme et Utilisations


  • Please log in to reply
30 replies to this topic

Minimus live #1 Posted 27 March 2014 - 02:16 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013

 

Afin de permettre aux joueurs d'appréhender World of Tanks et ses mécanismes, j'ouvre un post ou vous pourrez contribuez tant sur des aspects purement technique que sur des expériences. On peut procéder par domaine et ouvrir autant de post que d'aspect de jeu : camouflage, Tactique de map,...etc et à terme pour des chars

 

Voilà j'ouvre le premier post :

 

Blindages et Pénétration :

 

 

HE, AP, APCR, HEAT, HESH, c'est quoi tout ça ?  :ohmy: 

Si déjà vous ne connaissez pas les grandes différences entre tout ces petits obus, vous ne pouvez pas déployer tout votre potentiel en bataille.

Et le blindage ? Blindage efficace ? Blindage espacé ?  C'quoi tout ça m'sieur ? 
Oui, c'est vrai, commençons par le commencement ! 

 

 

Ricochet/non-pénétration et blindage efficace:

 

La non-pénétration apparaît quand la pénétration de votre obus est trop faible comparé au blindage efficace du blindage ciblé

Le ricochet apparaît quand le blindage efficace est trop important par rapport à la puissance de pénétration de vote obus (Et d'où la grande importance d'angler son char face à un ennemi pour augmenter votre blindage efficace) 

Deux plaques de blindage identique, une perpendiculaire avec l'obus, l'autre inclinée à 45°. Comme vous pouvez le voir, le blindage qui l'obus doit pénétrer est vraiment plus important dans l'image 2 que dans la 1. C'est comme ça qu'une plaque de 100mm, peut être un blindage équivalent à 200mm de blindage si elle est correctement inclinée !

[ATTENTION] Un obus ricochera automatiquement si l'angle (Post-normalisation) sera de plus de 70° (C'est pourquoi avec une pénétration de 300mm, il est possible de ricocher sur un blindage de 80mm !
[ATTENTION] Si le calibre de l'obus est 3x plus important que le blindage, l'obus pénétrera AUTOMATIQUEMENT, sans prendre compte de la normalisation ou du l'angle de l'impact !

 

Le blindage espacé:

 

Cela consiste donc à avoir, le blindage principal (qui est le plus important), recouvert d'une ou plusieurs couches de blindage plus faible, mais qui permettra donc d'augmenter drastiquement le blindage total que l'obus doit rencontrer pour pouvoir pénétrer. Le blindage espacé est très utile face aux obus HE et HEAT ! 

[Attention, les chenilles comptent aussi comme blindage espacé ! Donc, n'utiliser pas de HEAT (obus premium) si vous avez l'intention de décheniller un ennemi tout en lui faisant des dégâts, vous risquez de simplement le décheniller sans lui faire le moindre dégâts ! Privilégiez plutôt les AP normales ]

 

La normalisation:

 

Ceci ne touche que les obus AP et APCR. Mais c'est quoi ce truc ? En fait, un obus est tiré, quand il rencontre le blindage (elle à lieu quand l'impact de l'obus n'est pas perpendiculaire à la plaque de blindage), l'obus est conçus pour se redresser légèrement, et pour avoir ainsi un blindage efficace plus faible (et donc réduire le blindage à l'endroit ou il y à eu impact)
La normalisation pour les obus :
- APCR est de 2°
- AP est de 5°
 
Moi j'ai rien compris m'sieur ! Voici un exemple : Si un obus AP ( 5° de normalisation), rencontre une plaque de blindage de 150mm inclinée à 50°, l'obus va se redresser de 5°, donc le calcul blindage/pénétration sera de 150mm sur une inclinaison de 45° (et ça change beaucoup, oui oui)
 
Formule de calcul de la pénétration (épaisseur/cos(angle°)) ==> (150/cos(45°)) ==> 212mm , et sans la normalisation ==> 233mm !

 

 

 

Les différents types d'obus:

Les AP (Armor Piercing): 

Ces obus sont les obus de base de beaucoup de chars. Il sont assez simple à comprendre *pénétration = dégâts / pas pénétration = pas de dégâts * 
[ATTENTION] Les obus AP perdent de leur puissance de pénétration en fonction de la distance à partir de 100m !]
 
-Les obus AP réduise de 5° l'angle de l'impact grâce à la normalisation
-Les obus AP ne splash pas
-Les dégâts des obus AP ne tient pas compte de l'épaisseur du blindage. (Que vous pénétrez 10mm ou 200mm de blindage, vous aurez la même moyenne de dégâts)
-Les obus AP n'ont pas de ''bonus de dégâts''  concernant les dégâts critiques

Les APCR (Armor Piercing Composite Rigid):  

Ils sont très similaires aux obus AP,les seules ''grandes différences'' sont : 

Les APCR ont une vitesse plus rapide que les AP
Les APCR ont une meilleure pénétration que les AP
Les APCR sont MOINS efficace contre un blindage incliné (Ceci est vraiment minime)
Les APCR perdent  ENCORE plus leurs potentiels de pénétration selon la distance  

En résumé, les APCR sont un les ''super-AP'', et la seule chose qui vous empêchera de les utiliser sera votre banque ! 

Les HE (High Explosive):

Les HE ont vraiment un fonctionnement différent des obus AP/APCR. 
Si l'obus HE pénètre le blindage, les dégâts moyens de l'obus seront appliqués (aucune réduction de dégât)
Si l'obus ne pénètre pas, l'obus explosera sur le blindage du char, et 50% des dégâts seront perdus dans les airs (Il y aura donc une chance d'endommager un composant situé à l'extérieur du blindage du char ennemi . Les 50% restants vont se disperser dans la plaque de blindage, et donc pour chaque mm de blindage rencontré, quelques % de dégâts seront perdus !  
Aussi, les HE sont dépendant du calibre de votre canon, plus le canon est gros, plus les chances d'infliger des dégâts sont grandes ! 

Les HE sont inefficace face des blindages espacés 
Les HE sont très efficace contre des char faiblement blindés 
Les HE ont un bonus de dégât pour les modules et équipages comparé aux AP/APCR
Les HE font des dégâts de ''splash'' en fonction de leurs rayons d'explosion 
Les HE ne perdent pas de puissance de pénétration en fonction de la distance


Les HEAT (High Explosive Anti-Tank):

Attention, ces obus n'ont rien avoir avec les HE ! Ils fonctionnent comme un obus AP, * pénétration = dégâts / pas de pénétration = pas de dégâts *
Ils ont une très grande force de pénétration, mais face à  du blindage espacés, ils sont quasi inefficace ! 

-Les HEAT sont inefficace face des blindages espacés 
-Les HEAT ne perdent pas de puissance de pénétration en fonction de la distance
-Les HEAT ont un très gros potentiel de pénétration face à un blindage ''simple''
-Les HEAT n'utilise pas le système de la normalisation, donc légèrement moins efficace face à un blindage incliné 
-Les HEAT ne splash pas
-Les HEAT n'ont pas de bonus d'endommager les équipement ou équipages


Les HESH (High Explosive Squash Head) :

 Ces obus sont comparable à un ''super-HE'' (Un obus HE, avec une très gros puissance de pénétration) . 
S'il pénètre, dégâts maximum. Si pas de pénétration, fonctionne exactement comme un HE

Les HESH sont inefficace face des blindages espacés
Les HESH ne perdent pas de puissance de pénétration en fonction de la distance
Les HESH splash 
Les HESH ont un bonus de dégât pour les modules et équipages comparé aux AP/APCR

 

Si vous avez une autre explication ou une correction à appliquer, je suis toute ouïe ! 
Je me suis basé sur des explications (des forums anglophones et du WIKI de WoT)

 

J'ai récupéré cet article très bien pensé sur le Forum de World of tank PC concernant : le blindage, la pénétration et les munitions.
Il nous vient de "Anthows" (joueur PC)

 

 

 

Précision sur les Canons et leurs propriétés de pénétration (source abhiop741)

 

 

En règle générale, la longueur du tube du canon détermine la vitesse et la précision du canon :

 

  • plus le tube est long, plus l'obus est doté d'une vitesse initiale élevée et plus le canon est précis.

 

 

Typiquement les canons antitanks sont ainsi dotés d'un tube très long assurant une grande vitesse de départ, une bonne précision et un haut pouvoir de perforation.

 

 

 

 

Quand le canon est court, on parle en revanche d'obusier.

La vitesse de l'obus en sortie du tube est beaucoup plus lente, la précision est beaucoup plus aléatoire et tend à diminuer beaucoup avec la distance et la trajectoire est moins tendue, beaucoup plus en cloche comme l'artillerie.

 

Ces canons sont avant tout destiné à combattre des cibles "molles", non blindées comme l'infanterie ou des artilleries.

 

 

Indépendamment du pouvoir de pénétration du canon, il faut également tenir compte de la distance

(ce facteur est assurément adapté dans le jeu pour varier beaucoup plus sur des distances relativement faibles que dans la réalité, où un Tigre II avec le canon de 8.8 cm L71 pouvait détruire un T-34 d'un seul obus à 1'500 mètres !) 

et, comme divers post l'on traité, de l'épaisseur et de l'inclinaison du blindage adverse (inclinaison qui peut être due également à la position du char sur une pente ou à son orientation !).

 

 

De plus tirer au même endroit ne garantie pas de touche au but à chaque fois car c'est oublier que la plupart des canons n'ont pas une précision absolue.

10 obus tirés exactement au même endroit d'une cible à 200 ou 300 m de distance vont avoir une dispersion plus ou moins grande selon la précision du canon.

 

Ceux qui ont utilisé le formidable canon de 7.5 cm L100 du Panther - on le reconnaît facilement à sa longueur -, assurément un des canons les plus précis du jeu, ont pu voir la différence :

l'obus arrive vraiment là où l'on vise et l'on peut s'amuser à décapsuler les AT anglais en multipliant les coups dans la coupole du commandant.

 

 

 

Liens Vidéos : 

 

 

PS: j'essayerais autant que je peux de mettre à jour et de construire le premier message pour arriver à une synthèse conséquente et ludique.


Edited by Minimus live, 06 May 2014 - 01:57 PM.


Abbe Ratten #2 Posted 27 March 2014 - 03:16 PM

    Staff sergeant

  • Beta Tester
  • 27511 battles
  • 346
  • [O_0]
  • Member since:
    09-13-2013
Bonne initiative !!!!

"Je n'ai jamais vu une bête sauvage s'apitoyer sur son sort. Même un oiseau préférerait mourir de froid et tomber de sa branche plutôt que de s'apitoyer sur son sort !!


abhiop741 #3 Posted 27 March 2014 - 04:16 PM

    Major

  • Beta Tester
  • 30355 battles
  • 5,502
  • [DICO]
  • Member since:
    11-09-2013

J'avais déjà fait un post dans une autre rubrique sur le blindage et la perforation. Vu qu'il est un peu perdu dans la masse d'articles consacrés au char, je me permets de remettre son contenu ici où il sera effectivement plus facile à trouver !

 

Comme je croise régulièrement des joueurs qui ne semblent pas comprendre grand chose aux lois de la balistique et s'énervent au premier obus qui ne perce pas ou ricoche je fais ce petit post avec quelques informations générales.

En règle générale, la longueur du tube du canon détermine la vitesse et la précision du canon : plus le tube est long, plus l'obus est doté d'une vitesse initiale élevée et plus le canon est précis.

Typiquement les canons antitanks sont ainsi dotés d'un tube très long assurant une grande vitesse de départ, une bonne précision et un haut pouvoir de perforation.

https://en.wikipedia...i/8.8_cm_Pak_43

Quand le canon est court, on parle en revanche d'obusier. La vitesse de l'obus en sortie du tube est beaucoup plus lente, la précision est beaucoup plus aléatoire et tend à diminuer beaucoup avec la distance et la trajectoire est moins tendue, beaucoup plus en cloche comme l'artillerie. Ces canons sont avant tout destiné à combattre des cibles "molles", non blindées comme l'infanterie ou des artilleries.

Indépendamment du pouvoir de pénétration du canon, il faut également tenir compte de la distance (ce facteur est assurément adapté dans le jeu pour varier beaucoup plus sur des distances relativement faibles que dans la réalité, où un Tigre II avec le canon de 8.8 cm L71 pouvait détruire un T-34 d'un seul obus à 1'500 mètres !) et, comme divers post l'on traité, de l'épaisseur et de l'inclinaison du blindage adverse (inclinaison qui peut être due également à la position du char sur une pente ou à son orientation !).

De plus certains s'étonnent qu'en visant au même endroit sur un tank immobile un obus perce et l'autre pas. C'est oublier que la plupart des canons n'ont pas une précision absolue. 10 obus tirés exactement au même endroit d'une cible à 200 ou 300 m de distance vont avoir une dispersion plus ou moins grande selon la précision du canon. Ceux qui ont utilisé le formidable canon de 7.5 cm L100 du Panther - on le reconnaît facilement à sa longueur -, assurément un des canons les plus précis du jeu, ont pu voir la différence : l'obus arrive vraiment là où l'on vise et l'on peut s'amuser à décapsuler les AT anglais en multipliant les coups dans la coupole du commandant.


Once an active contributor on the French forum of WoT.

Minimus live #4 Posted 27 March 2014 - 04:52 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013

View Postabhiop741, on 27 March 2014 - 05:16 PM, said:

J'avais déjà fait un post dans une autre rubrique sur le blindage et la perforation. Vu qu'il est un peu perdu dans la masse d'articles consacrés au char, je me permets de remettre son contenu ici où il sera effectivement plus facile à trouver !

 

Comme je croise régulièrement des joueurs qui ne semblent pas comprendre grand chose aux lois de la balistique et s'énervent au premier obus qui ne perce pas ou ricoche je fais ce petit post avec quelques informations générales.

En règle générale, la longueur du tube du canon détermine la vitesse et la précision du canon : plus le tube est long, plus l'obus est doté d'une vitesse initiale élevée et plus le canon est précis.

Typiquement les canons antitanks sont ainsi dotés d'un tube très long assurant une grande vitesse de départ, une bonne précision et un haut pouvoir de perforation.

https://en.wikipedia...i/8.8_cm_Pak_43

Quand le canon est court, on parle en revanche d'obusier. La vitesse de l'obus en sortie du tube est beaucoup plus lente, la précision est beaucoup plus aléatoire et tend à diminuer beaucoup avec la distance et la trajectoire est moins tendue, beaucoup plus en cloche comme l'artillerie. Ces canons sont avant tout destiné à combattre des cibles "molles", non blindées comme l'infanterie ou des artilleries.

Indépendamment du pouvoir de pénétration du canon, il faut également tenir compte de la distance (ce facteur est assurément adapté dans le jeu pour varier beaucoup plus sur des distances relativement faibles que dans la réalité, où un Tigre II avec le canon de 8.8 cm L71 pouvait détruire un T-34 d'un seul obus à 1'500 mètres !) et, comme divers post l'on traité, de l'épaisseur et de l'inclinaison du blindage adverse (inclinaison qui peut être due également à la position du char sur une pente ou à son orientation !).

De plus certains s'étonnent qu'en visant au même endroit sur un tank immobile un obus perce et l'autre pas. C'est oublier que la plupart des canons n'ont pas une précision absolue. 10 obus tirés exactement au même endroit d'une cible à 200 ou 300 m de distance vont avoir une dispersion plus ou moins grande selon la précision du canon. Ceux qui ont utilisé le formidable canon de 7.5 cm L100 du Panther - on le reconnaît facilement à sa longueur -, assurément un des canons les plus précis du jeu, ont pu voir la différence : l'obus arrive vraiment là où l'on vise et l'on peut s'amuser à décapsuler les AT anglais en multipliant les coups dans la coupole du commandant.

 

 

Effectivement j'ai vu ton topic et d'autres et je comptais les incorporer, c'était plus dans le but d'obtenir un consensus et une synthèse clair mais complète sur le sujet afin que les gens puissent y avoir accès de façon simple sans se perdent pas dans les méandres des topics :blinky:



Black13XsTaRs #5 Posted 27 March 2014 - 05:02 PM

    Captain

  • Players
  • 12992 battles
  • 1,971
  • Member since:
    02-21-2014

Merci les gars pour les infos même si pour ma part la pénétration des obus est basé sur la logique pas besoin d'être un Albert Einstein pour comprendre ca.

Quand je vois certains tiers 6 qui tirent sur le frontale d'un AT 8 avec un angle de 40° au lieu d'essayer de le contourner je désespere et ces même personne râlent parce qu'ils ne percent jamais :trollface:



WILDPAT 1969 #6 Posted 27 March 2014 - 05:22 PM

    Major

  • Beta Tester
  • 29877 battles
  • 4,569
  • Member since:
    08-20-2013

View PostBlack13XsTaRs, on 27 March 2014 - 06:02 PM, said:

Merci les gars pour les infos même si pour ma part la pénétration des obus est basé sur la logique pas besoin d'être un Albert Einstein pour comprendre ca.

Quand je vois certains tiers 6 qui tirent sur le frontale d'un AT 8 avec un angle de 40° au lieu d'essayer de le contourner je désespere et ces même personne râlent parce qu'ils ne percent jamais :trollface:

exact


OWS OutlawS------------------------ ----------------->

Que puis je faire avec mon char pour etre utile a la victoire de mon équipe ?

 

 



Minimus live #7 Posted 28 March 2014 - 08:57 AM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013

Petite mise à jour du post, j'ai récupéré un article très bien pensé d'un joueur Pc et incorporer le savoir complémentaire de abhiop741 !!!

Bonne lecture ;-)



Abbe Ratten #8 Posted 28 March 2014 - 09:03 AM

    Staff sergeant

  • Beta Tester
  • 27511 battles
  • 346
  • [O_0]
  • Member since:
    09-13-2013
Merki

"Je n'ai jamais vu une bête sauvage s'apitoyer sur son sort. Même un oiseau préférerait mourir de froid et tomber de sa branche plutôt que de s'apitoyer sur son sort !!


DTC PERSONNE II #9 Posted 28 March 2014 - 10:22 AM

    Captain

  • Beta Tester
  • 23662 battles
  • 1,294
  • Member since:
    09-13-2013

Salut  il.serait bon que tout les topics concernants le blindage et penetration  et autres fait par  Minimus live et abhiop741 soit epinglé et mis en avant sur la page du forum. Cela evitera que de bon topic disparaisse trop rapidement.

 

merci

 
 
 
 

 

 


Kkromm #10 Posted 28 March 2014 - 11:08 AM

    Staff sergeant

  • Players
  • 8563 battles
  • 268
  • Member since:
    02-12-2014
Je rejoint DTC. Ca m'érite un pinned.
Vous voulez un obus? Très bien. Il y en a un peu plus je vous le mets quand même?

abhiop741 #11 Posted 29 March 2014 - 11:00 AM

    Major

  • Beta Tester
  • 30355 battles
  • 5,502
  • [DICO]
  • Member since:
    11-09-2013

Bravo, travail "maximus" Minimus :medal: !

Je voulais juste rajouter une constatation que j'ai fait hier sur El Halluf. Des grandes cartes comme celle-ci où on tire sur des distances supérieures illustrent bien que la perforation diminue avec la distance et assurément plus-ou-moins fortement suivant le canon.

J'étais hier sur El Halluf avec un T-25 AT et j'ai tiré une bonne douzaine de projectiles sur des chars de niveau VIII et IX de l'autre côté de la vallée (j'ai malheureusement pas pris note des distances de tir) et quasiment aucun de mes obus n'a transpercé, alors qu'en général à des distances plus courtes de l'ordre de 300 m, le 120 mm américain cause de gros dégâts ! En revanche dans la même situation le Löwe par exemple et son canon de 10.5 cm reste redoutable !


Once an active contributor on the French forum of WoT.

Minimus live #12 Posted 06 May 2014 - 02:23 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013

TECHNIQUES ET MISE EN PRATIQUE DES MECANISMES DE BLINDAGE/PENETRATION EN JEU :

 

 

Ceux qui sont bons en trigonométrie vous diront "Hé ouais mec ! En fait l'épaisseur totale du blindage d'une plaque est égale à l'épaisseur divisé pas le cosinus de l'angle de la plaque de blindage ! :glasses:" Et là deux solutions surviennent :

 

  1. Vous comprenez et tout va bien
  2. Vous comprenez pas, et vous regardez le dessin, et vous comprenez d'un coup ce qu'il fait là, et en même temps ce qu'il explique !

 

Ce qui explique pourquoi par exemple un canon de Panther II qui perce 203mm de blindage pourra percer la casemate d'un Ferdinand de front (qui est blindée à 200mm), mais que dès lors qu'il aura un angle incident sur votre tir, vous ne serez plus capable de le pénétrer au même endroit ("Gold ammo noob", qui a dit gold c'est quoi ça ?"). En effet son blindage restera à 200mm, mais son blindage effectif, c'est à dire le blindage en temps réel selon l'angle incident de votre tir sera supérieur à 200mm (et certainement même à 215mm).

 

Et pourtant ! L'indicateur de votre curseur de visée étant pointé sur l'ennemi restera vert (l'ennemi est fourbe, souvenez vous des cours propagandistes).

 

Point historique : 

C'est grâce à ce principe simple que le T34 soviétique a grandement révolutionné le développement des blindés lors de la seconde guerre mondiale :

 

 

Maintenant que vous savez par quelle magie vos ennemies dévient vos tirs lorsque vous ne compreniez pas, voyons tout ce que ce principe mécanique simple peut engendrer comme techniques afin de feinter vos assaillants.

 

 

1. Donner un angle simple, sur le plan horizontal (axe de la longueur de votre châssis)

 

Certains chars possèdent un angle déjà présent sur le glacis de leur châssis (glacis = partie supérieure du blindage frontal de caisse), ce qui fait que lorsque vous leur proférez un angle supplémentaire selon l'axe de votre châssis, le blindage effectif augmente encore !Ce qui fait que si nous prenons l'exemple d'un Panther, dont l'angle du glacis est de 55° et l'épaisseur de 80mm, on arrive déjà à un blindage effectif de 139,5mm. Donnons lui encore un angle de pivot de 45° (appelons-le comme ça, 45° qui est l'angle optimal de pivot pour le Panther, au risque de se faire dès lors pénétrer les flancs), on arrive à un blindage effectif en pivot de 197,2mm. Voilà pourquoi un blindage de 80mm de base sur le papier, peut parvenir à faire ricocher des tirs de canons possédant par exemple 190mm de pénétration. Pas mal, non ? :smile:

 

A noter que les chars ne possédant pas d'angle de blindage au niveau du glacis (comme le cas du Tigre) possède un blindage effectif (sans angle de pivot) égal à celui initial, puisqu'ayant un angle de 0°, cos (0) est égal à 1. Et oui ! Vous vous y prendrez à deux fois avant de re-sécher vos cours de maths la prochaine fois.

 

Il faut faire attention ! Vous pouvez donner autant d'angle que vous voulez à votre blindage frontal, mais attention à ne pas surexposer vos flancs de cette manière, car n'oubliez pas que bien souvent vos flancs sont moins bien blindés que votre glacis !

De ce fait le meilleur angle est en général celui qui vous obtenez en mettant votre canon sur un des coins avant de votre châssis (40° pour les allemands, un peu moins pour les russes).

 

Bonus : les chars possédant de grosses chenilles bien costaud pourront encaisser d'avantage de dégâts ! Mon record personnel étant de 4 tirs consécutifs de JagdPanzer E-100 sur un KV-4, sans aucuns dégâts reçus.

 

De cette manière, essayez de tenir tête anglé lors de vos défenses :

 

 

Et même lors de vos déplacement, essayez d'angler en fonction de la provenance des ennemis, afin d'anticiper (ici, imaginant que les ennemis arrivent au bout de la rue).

 

 

Évitez au maximum de débouler d'une rue les flancs complètement exposés ! Éloignez vous du mur afin d'avoir une trajectoire offrant déjà un angle sur les tirs à venir ! Cela vous évitera de vous retrouver déchenillé au milieu de la rue, avec de prime le moteur en feu.

 

 

Conseil personnel (pour ceux qui veulent bien évidemment...) :

 

Lorsque vous montrez votre glacis à l'adversaire, même anglé, il tentera de vous viser ici, ou la plaque de bas châssis, ce qui fait que lorsque vous vous trouvez à un coin d'une rue, vous pouvez toujours reculez en pivotant votre châssis vers l'intérieur. Cela donnera un angle carrément prohéminant à votre glacis, qui sera quasi impénétrable, mais cela vous exposera complètement votre flanc. Pour les chars ayant une vitesse de pivot élevée par nature, cela est idéal (Panther par exemple). L'ennemi n'aura alors pas le temps de rediriger son curseur sur votre flanc et de placer l'obus, car il était focalisé sur votre glacis. Quand bien même il le fait, son cercle de dispersion se sera élargi et il perdra en précision. C'est une prise de risque au départ, mais maitrisant bien cette technique, j'ai constaté que dans 95% des cas l'adversaire restait focalisé sur le glacis et rebondissait. Les 5% restant étaient une mauvaise évaluation de la situation de ma part, ou il aurait réussi à me tirer les chenilles et à me faire des dégâts.

 

 

2. Le fameux "sidescrapping"

 

Le "sidescrapping" est une méthode qui consiste à ne montrer que son flanc, ou tout autre partie apparente à un angle de rue, mais ce avec un angle tellement prohéminant que votre adversaire sera incapable de vous pénétrer (sauf si vous êtes trop anglé). Vous pouvez l'inciter à tirer en reculant alors, suivant cet angle, puis vous réavancer (le temps que l'obus vous parvienne, vous serez déjà caché en théorie). Une fois qu'il a tiré, vous réapparaissez en marche arrière, l'engagez, faites feu et vous remettez à couvert. Exemple en image :

 

1. L'ennemi tire alors qu'il peut se douter qu'il a aucune chance de vous percer

 

2. Vous reculez et l'engagez directement après qu'il ait fait feu, avant qu'il ne se remette à couvert

 

3.Vous refoncez à couvert!

 

 

Le "sidescrapping" est une méthode issue du classique "peak-a-boo" (qui consiste à avancer, tirer, puis reculer à couvert) à la différence près que c'est en marche arrière.

 

3. Angler par rapport à plusieurs ennemis et situation d'infériorité numérique

 

Lorsque plusieurs ennemis vous font face, je vous conseillerez d'angler en priorité par rapport au plus gros canons, dans l'idéal en évaluant dans votre tête votre position de châssis par rapport à plusieurs canons.

 

 

Il faut faire attention ! Évitez de tourner votre tourelle en regardant les positions et possibilités qui s'offrent autour de vous, au risque d'exposer son flanc. Pour cela utilisez le clic droit de votre souris, qui permet de bloquer la tourelle pendant que votre vue pivote.

 

 

Dans des cas ou vous êtes clairement en position d'infériorité numérique, il faut dans l'idéal réduire au maximum les possibilités d'engagement avec l'ennemi, comme par exemple en les alignant afin qu'ils se gênent mutuellement si vous n'avez aucun couvert dans les 10m environnant. Vous pourrez ainsi peser de manière plus équilibrée en 1 contre 1 plutôt que de subir plusieurs tirs dans différentes directions. 

 

 

Sauf tendances intéressantes au point de vue du déroulement de la bataille, je vous conseillerai de toujours battre en retraite lorsque vous vous faites "décapper", car rester à découvert n'est jamais confortable et le moindre obus explosif vous annule tout point capturé.

 

Lorsque vous vous trouvez à bord de Chasseurs de char, essayez de placer le maximum de distance entre vous et l'ennemi, le but étant de gagner le maximum de temps afin de pouvoir anticiper de la meilleure façon possible. En effet, vous ne possédez dans la plupart de temps pas de tourelle, ce qui rend vos chenilles essentielles. Visez donc les chenilles adverses, même si vous n'êtes pas sûr de causer des dégâts, pensez aux trois canons alliés situés derrière vous qui auront le temps de recharger et de détruire un de vos assaillants (et de décourager quelques autres si vous êtes chanceux).

 

 

 

4. Le "Hulldown" (le "Châssis vers le bas")

 

Le "Hulldown" est une méthode simple, qui consiste à cacher le bas, voire l'intégralité de son châssis derrière un élément, comme le châssis d'un autre tank (comme un T95, ou un KV-4), afin de laisser que sa tourelle apparente. Cette technique est particulièrement appréciée des chars possédant une bonne dépression du canon (comme le ST-I ou l'IS-4). 

 

 

La partie hachurée comme un pro (:veryhappy:), représente le bas châssis, point faible de la plupart des chars allemands.

 

Voici un autre exemple, ou seul la tourelle dépasse, ici en l'occurrence, d'un KV-1S.

 

 

Enfin, certaines situations un peu plus spectaculaires, où l'on aime rarement tomber.

Nez à nez avec un Jagdtiger.

 

"Astarojna tank !"

 

Bonus : avez vous déjà essayé le "Hulldown" sur un char ayant un long châssis et étant en "Sidescrapping" sur un angle d'une rue ou les ennemis se ruent ?

 

 

 


Edited by Minimus live, 06 May 2014 - 02:31 PM.


Minimus live #13 Posted 06 May 2014 - 02:24 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013

Maintenant, soyons original dans la rédaction de ce guide, voyons toutes les manière inverses qui découlent des points précédents.

 

5. Comment "décapper" une base efficacement

 

Dans un premier lieu, lorsque je sais que je vais devoir me diriger vers une base qui est assaillie par les ennemis, je m'engage à trouver un itinéraire le moins logique possible, de manière à ne pas me retrouver face à 5 canons en disant "CUCU C'EST MWA ". :facepalm: Afin d'être sûr de pouvoir annuler les points de capture, je charge toujours un obus de type explosif, et ce même s'il ne fait pas beaucoup de dégât !

 

 

Cela évite un ricochet d'ordre divin au moment fatidique qui vous fait crier "Nooooooooooooooooooooooon" sur Mumble, dérangeant tout le monde.

Ensuite, il faudrait dans l'idéal engager le plus d'adversaires différents, afin de pouvoir annuler le cumul de chacun le plus possible, et ce afin de réduire le score de capture général de l'équipe adverse. Essayez si vous pouvez de savoir lequel est arrivé en premier dans votre zone de camp, et de l'engager en priorité (les points s'accumulant dans une marge de temps, celui arrivé en premier aura le plus de points de capture de base.)

 

 

Bonus : pour ceux possédant de gros calibres (sans commentaires :girl:), il est possible d'endommager plusieurs ennemis, notamment à cause des dégâts de splash, c'est à dire des dégâts d'explosion dans le rayon d'impact de l'obus, comme l'artillerie.

 

6. La méthode que j'appelle "tirs croisés"

 

Ce que j'appelle méthode des tirs croisés, est en fait la solution logique au fait que votre adversaire veuille se retrouver en engagement direct qu'avec un seul adversaire, ou de manière anglée. Essayez de vous placer depuis une position vis à vis de votre allié, de façon à ce qu'à chaque instant de votre affrontement vous puissiez tirer sur un flanc ou un dos d'un des ennemis. Vous pouvez dès lors faire en sorte de divertir l'ennemi, afin qu'il tourne sa tourelle vers vous, puis vous remettre à couvert tranquillement pendant que votre camarade ou allié l'engage.

 

 

Une fois qu'ils en auront marre et se retourneront vers votre allié (qui ira alors se mettre à couvert), ce sera à votre tour d'en engager un.

 

 

Faites comme avec les femmes ! Faîtes leur tourner la tête ! :great: 

(Je connais la sortie merci... :harp:)

 

La méthode des tirs croisés reste particulièrement efficace lorsqu'on fait face à des Chasseurs de chars ne possédant pas de tourelle, en visant les chenilles.

 

 

Voilà voilà... Je pense avoir fait le tour de mes petits conseils, si jamais certains me reviennent, j'editerai le post, de même pour vos suggestions. Soyez indulgent, ce n'est que de la culture populaire et de l'experience personnelle réunis que j'ai mis dans ce guide, je ne me prends pas du tout pour un AS pour autant. N'hésitez pas à faire carrément un chapitre vous même que je pourrai quoter en éditant celui-ci pour le compléter.

 

(source forum pc joueur: "fr_Jagdmeister")


Edited by Minimus live, 06 May 2014 - 02:25 PM.


PxK xXsniper #14 Posted 06 May 2014 - 04:41 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 5442 battles
  • 163
  • Member since:
    09-13-2013
bravo minimus ! même rhaya ou tanatoy pourrait pas faire mieux  :trollface:(plaisanterie)

                                                                

 

pourquoi tous ses trous ? parce que la France est passer par là !

clan fr bientôt ! éventuel capitaine (patrone ???) :MADPAT1969,ABBEN RATTEN, great bazooka,zeusmanga,moi:trollface:,revan,RHAYA ??? ou TANATOY ??? et bien d'autre personne  !

ne pas rire dans un tank ! sinon les obus exploserons !


abhiop741 #15 Posted 06 May 2014 - 04:45 PM

    Major

  • Beta Tester
  • 30355 battles
  • 5,502
  • [DICO]
  • Member since:
    11-09-2013

Mazette, bravo pour ton didacticiel et tes trucs ! Cela répondra notamment à certains qui continuent à dire : "le réticule était rouge et cela n'a pas percé, c'est de la triche", sans tenir compte des angles verticaux et horizontaux de leur tir avec le blindage du char visé.

Merci donc, même les vieux grognards comme moi y trouvent des tips intéressants !


Edited by abhiop741, 06 May 2014 - 05:15 PM.

Once an active contributor on the French forum of WoT.

PxK xXsniper #16 Posted 06 May 2014 - 04:49 PM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 5442 battles
  • 163
  • Member since:
    09-13-2013

View Postabhiop741, on 06 May 2014 - 06:45 PM, said:

Mazette, bravo pour ton didacticiel et tes trucs ! Cela répondra notamment à certains qui continuent à dire : "le réticule était rouge et cela n'a pas percé, c'est de la triche", sans tenir compte des angles verticaux et horizontaux de leur tir avec le blindage du cher visé.

Merci donc, même les vieux grognards comme moi y trouvent des tips intéressants !


yep


                                                                

 

pourquoi tous ses trous ? parce que la France est passer par là !

clan fr bientôt ! éventuel capitaine (patrone ???) :MADPAT1969,ABBEN RATTEN, great bazooka,zeusmanga,moi:trollface:,revan,RHAYA ??? ou TANATOY ??? et bien d'autre personne  !

ne pas rire dans un tank ! sinon les obus exploserons !


Minimus live #17 Posted 08 May 2014 - 08:36 AM

    Sergeant

  • Beta Tester
  • 3834 battles
  • 170
  • Member since:
    08-20-2013
Mais tout le plaisir est pour moi camarades* !!! (accent russe*)

Edited by Minimus live, 08 May 2014 - 08:37 AM.


BiscuitSouris17 #18 Posted 08 May 2014 - 12:51 PM

    Staff sergeant

  • Players
  • 5797 battles
  • 495
  • Member since:
    02-21-2014
Ha, la couleur du reticule ne prend pas en compte l'angle ? Je croyais que si et si on ricochait c'était parce le canon n'était pas assez précis pour taper au milieu du cercle.

SFSxBackJx #19 Posted 22 May 2014 - 07:47 AM

    Corporal

  • Players
  • 12637 battles
  • 99
  • Member since:
    02-15-2014

Salut à tous,

 

Petite question en passant ayant un rapport avec le blindage.

Pour vous, qu'elle endroit allez vous viser en premier sur un tank : (prendre un cas de situation : Face à Face)

* Les parties Vulnérable Structure.
* Les parties Fuel, transmission, ....

* Les parties Pilote ....

* Les parties Motrice (chenille)

Ainsi de suite.

 

Et viser vous ces endroits de manière différente suivant le tank se trouvant dans votre visée  ?

 

Je me doute que certains vont me dire que sa dépendra de la situation, de la map, du tank (voir plusieurs), de l'angle de visée, ...etc.

Même si la question paraît vague, c'est juste pour avoir un ordre d'idée général.

 

Merci à vous


Edited by SFSxBackJx, 22 May 2014 - 07:59 AM.


Abbe Ratten #20 Posted 22 May 2014 - 03:59 PM

    Staff sergeant

  • Beta Tester
  • 27511 battles
  • 346
  • [O_0]
  • Member since:
    09-13-2013

Pour moi le bas de caisse avec de la chance tu pète le moteur t y fout le feu!!

 


"Je n'ai jamais vu une bête sauvage s'apitoyer sur son sort. Même un oiseau préférerait mourir de froid et tomber de sa branche plutôt que de s'apitoyer sur son sort !!





1 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users